Aujourd’hui nous vous présentons Manel Boukhtouchen, ancienne étudiante de l’école de BTS Tourisme Paris EFHT qui a effectué ses 5 années au sein de notre école. On peut le dire, encore un pur produit de l’EFHT.
Fraîchement diplômée, elle nous partage son parcours et ses différentes expériences en entreprise durant sa scolarisation. Elle nous fait l’honneur d’être le premier Zoom sur de l’année 2021 !

Avant tout, peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Manel, j’ai 23 ans et j’ai passé mes 5 années d’études à l’EFHT. 
J’ai validé un BTS Tourisme en 2017 (une année alternance/une année initiale dont 3 stages), un BACHELOR Responsable Marketing Touristique en 2018 (1 année d’alternance), puis un MBA Tourisme / Manager des Affaires Internationales en 2020 (2 années d’alternance).  

Que faisais-tu avant d’intégrer l’EFHT ?
J’ai intégré l’EFHT directement après le BAC. J’ai fais un Bac STMG Ressources Humaines et Communication. 

Pourquoi avoir choisi d’intégrer l’EFHT ? Pour quelle(s) formation(s) ?
En faisant mes recherches post-bac, je savais déjà que je voulais travailler sans lâcher les études. Du coup, j’ai découvert les formations en alternance. Initialement, j’aurais voulu faire un BAC hôtellerie-restauration puis le BTS qui va avec mais il aurait fallu que je redouble une classe. Très tôt, le monde du voyage/tourisme/hôtellerie m’intéressait. J’ai découvert le BTS Tourisme, très accessible et j’ai postulé et passé le concours d’entrée dans 4 écoles qui m’ont toutes accepté.
J’ai choisi l’EFHT premièrement car le feeling est passé tout de suite et l’atmosphère paraissait top, et deuxièmement car j’habite dans le même quartier !

Peux-tu me parler de ton stage/contrat pro’ que tu as réalisé à l’EFHT ?
J’ai eu la chance de travailler pour 6 entreprises différentes pendant mes cinq années, 3 en alternance et 3 en stage et ce, grâce au service Relations Entreprises de l’EFHT.  L’alternance c’est vraiment le meilleur moyen d’apprendre des métiers différents et de se démarquer plus tard sur le marché du travail. J’ai eu la chance de travailler pour un musée, une agence de voyages, une grande entreprise d’évènements, une compagnie aérienne, une centrale de réservation hôtelière et enfin un grand groupe d’aéronautique. J’ai autant travaillé dans le tourisme de loisirs que le voyage d’affaires, en BtoC et BtoB. Que demander de mieux ? Maintenant je sais ou je vais, ce que je veux et ce que je ne veux pas aussi. 

Avec l’alternance, les cours paraissent plus concrets je dirais, mais surtout c’est une source d’apprentissage non négligeable et on prend en maturité plus vite qu’on ne le croit. Le sens des responsabilités, l’autonomie, la prise de décision etc.. C’est grâce à ces 5 années d’expérience qu’aujourd’hui je me démarque dans mes candidatures et qu’on me rappelle pour des entretiens. Même si la situation actuelle est difficile, je ne passe pas inaperçu et ça je le dois à mes expériences, à ma détermination et aussi aux diplômes !  

Que retiens-tu de cette formation, de l’école et de l’enseignement ?
J’ai adoré mes années à l’EFHT, j’y ai fait de magnifiques rencontres et le temps est passé très vite. Ce qui m’a le plus plu dans cette formation, ce sont les formateurs. La qualité de leurs cours est vraiment top et le fait d’avoir des professionnels en face de nous et non des professeurs fait toute la différence. Echanger avec des personnes qui ont leur propre activité, des consultants ou qui ont été des professionnels du tourisme pendant de longues années ça change tout ! Rien que de discuter avec eux on en apprend beaucoup. Tout le monde a toujours su se rendre disponible et à l’écoute que ce soit pour des questions liées aux cours ou à nos entreprises/alternances… c’était très important. Moi personnellement, j’avais besoin d’une école de ce type : pas trop grande, tout le monde se connaît, on peut discuter facilement avec le corps enseignant, prendre des cafés avec les formateurs etc. 

Toujours en restant professionnel, mais j’avais besoin de ce côté professionnel qu’on retrouverait moins à la fac par exemple.
Bien sûr, tout n’a pas été toujours tout rose mais c’est comme ça que j’ai grandi dans le monde professionnel et qui m’a permis d’avoir maintenant une base très solide afin de faire carrière. J’y ai appris énormément de choses et la qualité de l’enseignement n’est pas à refaire. J’ai pu voir beaucoup de changements dans cette école en 5 ans, et je peux vous dire que c’est du high level.
Aujourd’hui je reste en contact avec certains des intervenants qui me conseillent et m’aident dans mes recherches. 

Qu’as-tu fait après la formation ?
J’ai directement commencé à postuler pour des emplois type CDI, CDD.. puis en vue de la situation économique actuelle, j’ai décidé de continuer à me former. Je me suis inscrite pour entamer une formation d’ACHETEUR, afin de compléter mes compétences commerciales (il y a des acheteurs partout et même dans le Travel!). J’ai trouvé une alternance dans une grosse entreprise mais j’attends encore la réponse d’un centre de formation mais rien n’est encore signé. J’ai plusieurs options qui se présentent à moi aujourd’hui donc je ne me précipite pas non plus et j’attends d’évaluer la meilleure opportunité pour moi. Nous avons connu une période compliquée avec le COVID-19, comment ça s’est passé pour toi ? 

Ma promotion de MBA n’a pas été gâtée je dois le dire, entre les grèves, les gilets jaunes, puis le Covid-19. Psychologiquement ce n’était pas évident car il fallait gérer entre l’école, les cours, l’alternance, et les soucis personnels que toute cette situation a pu engendrer. Il y a eu beaucoup de baisses de motivation, de remises en question mais on n’a pas lâché et on s’est tous motivés ensemble, avec nos camarades et avec l’EFHT. Nous avons tous validé le diplôme mais cela a été dur !
Mais bon, quoi de mieux que des situations de crise pour apprendre à gérer son stress face à la pression ? Malheureusement, le fait d’être diplômée en pleine crise sanitaire et encore plus dans le tourisme est très compliqué. Pour le moment le secteur est bouché, c’est donc maintenant qu’il faut sortir toutes ses cartes ! Se démarquer, refaire son CV, postuler un maximum ! Je mets presque toute mon énergie à postuler et à améliorer mon CV. Et cela paie car même en pleine crise, on me rappelle et je suis invitée à des entretiens. Mais je me rends compte que nous sommes énormément de candidats sur un même poste, la concurrence est rude. Même si pour l’instant je n’ai rien signé, je ne lâche rien et je sais que mon profil ne passe pas inaperçu dans les fils de recherches.
Cette mauvaise passe passera et j’espère m’épanouir très bientôt dans le tourisme !  

Que fais-tu aujourd’hui ? Où travailles-tu ? Quel est ton poste ?
Aujourd’hui je ne travaille pas encore. J’ai validé mon diplôme il y a 6 mois, et j’espère commencer à travailler très bientôt. Je me suis spécialisée dans le voyage d’affaires, plus précisément dans le Travel Management. Je suis donc à la recherche d’un poste d’Assistante Travel Manager, Travel Manager/ Chargée de voyages Junior etc.
C’est aussi un bon moment pour réfléchir à ce que l’on veut vraiment et ou on va. J’en profite aussi pour me reposer car l’alternance ce n’est pas de tout repos, et dans la mesure du possible de voyager un peu.