La crise du Covid-19 a eu un effet néfaste sur l'économie du secteur touristique français. Les frontières étant fermées officiellement depuis le 17 mars 2020, le flux de touristes a considérablement baissé ce qui a entraîné une chute libre de l'industrie du tourisme. Etant donné que les vacances d'été approchent à grand pas et que le Gouvernement a donné son accord pour voyager à travers les régions, faire "redécouvrir" notre pays à nos concitoyens sera l'objectif de la plupart des agences de voyages. A travers une interview accordée au magazine Tourmag, Adrianna MINCHELLA, présidente du CEDIV, nous explique la stratégie marketing que son entreprise va adopter.

Extraits choisis.

TourMaG.com - C’est quoi “La France, ça vous parle ?”

Adriana Minchella : C’est la transcription de la volonté du Cediv d’être présent, cet été, en phase avec la libération de l’espace-vacances des français sur le territoire national.
C’est également le désir de prendre part à la reconstruction de notre économie mise à mal par cette crise sanitaire d’une violence extrême. Pour attirer l’attention de nos concitoyens, nous avons choisi de nous exprimer «à la façon» d’un grand nombre d’entre eux et de rechercher une formule qui les interpellera et dont ils pourront se souvenir facilement.
Ce slogan se décline pour les territoires, les régions et les villes avec une deuxième accroche personnalisée.

TourMaG.com - Quel est le dispositif prévu et comment se déclinera-t-il ?

Adriana Minchella : "Pour chaque région, nous avons choisi de fournir un pack complet aux adhérents, à savoir : des posts réseaux sociaux (FB + Insta) prémontés, une sélection de visuel, une vidéo, une liste des OT, les contacts gîtes de France, la liste de nos partenaires vendant la région + une newsletter (prête à l’emploi) regroupant les régions de la semaine à adresser à leurs clients.
Dans les grandes lignes, nous souhaitons que chaque matin ils postent la vidéo et que chaque soir ils publient le post incitant au contact, à l’information et à la vente !"

TourMaG.com - Quand vous parlez de la France, j’imagine que cela comprend aussi les Dom-Tom ?

Adriana Minchella : "Bien entendu, nous attendons les derniers détails ( vols et conditions d’accès) pour les territoires ultramarins ainsi que l’offre croisière au départ de la Caraïbe Française, pour nos adhérents de Guadeloupe et de Martinique, visant la clientèle locale.
Antilles françaises, La Réunion, La Guyane et la Polynésie française avantagées par leurs statuts et le concept de continuité territoriale ne seront pas oubliées."

TourMaG.com - Le CEDIV croit donc à la vente de la France en agence ?

Adriana Minchella : "C’est un fait et sur certains créneaux c’est même une évidence. Par exemple les croisières fluviales et la destination Corse font partie de nos «best sellers» chaque année. Cette année nous nous adaptons à la situation et espérons trouver un espace commercial intéressant du fait de l’absence des étrangers qui fréquentent d’habitude notre pays en période estivale.
La promesse de restitution des sommes versées et de l’annulation des frais si une impossibilité survenait pour cause de coviqd-19 est également une bonne chose qui devrait faire disparaître les freins psychologiques et atténuer le climat anxiogène de nos futurs clients. J’apprécie énormément le travail réalisé par les équipes de TF1 pour présenter depuis quelques jours la France sous ses aspects les plus séduisants souvent méconnus.
Il s’agit moins de rechercher un profit immédiat que de renouer avec nos clients, notre activité et de contribuer, de façon citoyenne, à ce nouveau départ."

Retrouvez l'intégralité de l'interview sur : Tourmag